Un FrankenSAM abat son premier drone en Ukraine : quand un système antiaérien soviétique est équipé de missiles américains

, Un FrankenSAM abat son premier drone en Ukraine : quand un système antiaérien soviétique est équipé de missiles américains
, Un FrankenSAM abat son premier drone en Ukraine : quand un système antiaérien soviétique est équipé de missiles américains

Un besoin de lanceurs

La guerre aérienne en Ukraine est très importante pour les deux parties au conflit et demande le déploiement de nombreux systèmes afin de créer des bulles antiaériennes multicouches. Or, pour les Ukrainiens, la masse de systèmes lance-missiles est problématique. Les différents S-300, 9K37 Buk, 2K22 Tunguska (SA-19 Grison) et autres systèmes antiaériens lance-missiles ukrainiens datent de la guerre froide et répondent donc à des standards soviétiques/russes. À l’heure où la quasi-totalité des anciens états européen du Pacte de Varsovie sont passés sur des standards OTAN, la production de munitions dans ces pays a également suivi le mouvement en s’adaptant à ces nouveaux standards. De fait, les industriels européens pouvant répondre à cette demande de munitions spécifiques sont très rares.

FrankenSAM

Afin de répondre à ce problème de munitions bien spécifiques, les États-Unis ont trouvé une solution ; le programme FrankenSAM (association de « Frankenstein » et de « Missile Sol-Air »). Il consiste à mobiliser des ingénieurs ukrainiens et américains afin de modifier des systèmes pour pouvoir lancer des missiles répondant aux standards OTAN. L’exemple le plus avancé, ou du moins le plus connu, se trouve être le système antiaérien 9K37 Buk, modifié pour tirer des missiles RIM-7 Sea Sparrow. La tâche n’est pas aisée ; le Sea Sparrow n’est lancé que depuis des lance-missiles spécifiques, à savoir les Mk 25 ou 29 (sur des navires), les cellules lance-missiles verticaux (VLS) Mk 41 ou 48 (sur des navires) ou encore depuis le système Skyguard Aspide/Sparrow (remorque terrestre) et la totalité des systèmes du Buk ne sont pas du tout conçu pour opérer avec ce missile… et vice-versa !

Cependant, les ingénieurs ont réussi cette intégration car des essais en conditions réelles ont eu lieu aux États-Unis. Aucune image de ce système ne permet de montrer les changements effectués ; ajout d’un lanceur certifié sur le Buk ? Modification des porte-missiles du Buk pour accueillir les Sea Sparrow ?…

Deux autres missiles devraient être adaptés mais les informations sont beaucoup moins précises :

  • le missile courte portée AIM-9 Sidewinder sur un lanceur inconnu ; 9K33 Osa (SA-8 Gecko) ? 9k35 Strela-10 (SA-13 Gopher) ?… le choix est large !
  • le missile Patriot (version inconnue) avec un radar (inconnu également) sur un lanceur longue portée S-300 (variante non connue).

Une première utilisation

Or, le 17 janvier, Oleksandr Kamyshin, ministre ukrainien des Industries stratégiques, a annoncé dans une conférence de presse qu’un de ces systèmes modifiés a été utilisé pour la première fois en Ukraine. Celui-ci a tiré un missile contre un drone Shahed dans la nuit du 16 au 17 janvier et ce, à une distance de 9 kilomètres. Au vu de la cible, il est impensable d’avoir eu un tir de missiles Patriot, en revanche, une interception à si courte portée laisse penser à l’utilisation d’un missile courte portée Sidewinder… mais rien ne contredit l’option du Sea Sparrow actuellement.

Il faut noter que ces deux missiles existent en de nombreuses variantes mais il n’est pour l’instant pas possible de donner les variantes livrées. De fait, les portées des missiles cités dans cet article ne sont donc pas précisées.

La chronique a été générée du mieux possible. Dans la mesure où vous envisagez de mettre à disposition des informations supplémentaires à cet article sur le sujet « Pilote de Drone pour nouveaux points de vues » vous pouvez adresser un message aux contacts indiqués sur ce site web. comzy.fr est une plateforme numérique qui archive diverses actualités publiées sur le web dont le domaine de prédilection est « Pilote de Drone pour nouveaux points de vues ». Ce texte autour du thème « Pilote de Drone pour nouveaux points de vues » fut sélectionné sur le web par les spécialistes de la rédaction de comzy.fr. En consultant régulièrement nos pages de blog vous serez au courant des futures annonces.