Le nouveau chasseur de mines de Naval Group utilise des drones pour ses missions

, Le nouveau chasseur de mines de Naval Group utilise des drones pour ses missions

A Concarneau, dans le Finistère, Naval Group a procédé en octobre à la mise à l’eau du «Vlissingen», un chasseur de mines destiné à la Marine néerlandaise. Le navire est impressionnant : long de 83 mètres, il peut accueillir un équipage de plus de soixante marins. À sa poupe, un grand hangar permet de stocker la vingtaine de drones nécessaires à sa mission.

Depuis son sommet, l’un d’eux, de type hélicoptère et équipé de caméras, peut décoller à tout moment et agir comme un œil distant pour détecter les mines flottantes. L’usage des drones -aériens, de surface et sous-marins- marque une révolution dans la guerre contre les mines. Une lutte toujours d’actualité, comme le montre le conflit russo-ukrainien.

VOS INDICES

Les deux belligérants ont miné les abords des ports de la mer Noire, d’un côté pour empêcher un débarquement des forces russes, de l’autre pour réaliser le blocus céréalier de l’Ukraine. Le recours à ces engins apporte un double avantage. «Cela permet d’une part d’éloigner du danger le marin et le chasseur de mines, et d’autre part de nettoyer une zone cinq à dix fois plus vite qu’avec les navires traditionnels», explique Éric Perrot, le directeur du programme pour Naval Group.

Douze navires à produire à un rythme de deux par an

Le «Vlissingen» est le deuxième bateau de ce type mis à l’eau, après l’«Oostende», inauguré en mars et destiné à la Belgique. Dès 2019, les Marines belge et néerlandaise se sont associées pour une commande conjointe de douze navires à Naval Group ainsi que d’une centaine de drones à son partenaire industriel, Exail, situé à Toulon (Var) et à La Ciotat (Bouches-du-Rhône). Montant global du contrat : 2 milliards d’euros.

La «boîte à outils » d’Exail contient deux embarcations de surface capables de se rendre sans équipage au plus près de la zone à déminer, puis de larguer différents drones capables de descendre jusqu’à 200 mètres de profondeur. Certains sont remorqués et équipés de sonars à balayage rapide pour détecter des objets suspects, d’autres de sonars de précision et de caméras pour valider la présence et procéder à l’identification des mines, d’autres encore de charges explosives afin de les détruire. «Nos appareils sont livrés avec un système de pilotage global de la mission qui permet d’optimiser le rôle de chacun d’entre eux », précise Dominique Giannoni, le directeur général d’Exail.

Le montage industriel du programme est aussi inédit. Naval Group travaille en coopération avec les chantiers navals Piriou, implantés à Concarneau, pour la fabrication des coques de navires via Kership, leur filiale commune. Une partie sera produite à Lanester (Morbihan), une autre à Concarneau. Les deux partenaires s’appuieront également sur des chantiers roumains pour accélérer leurs cadences. «Untel navire, avec l’ensemble de ses équipements, correspond en moyenne à 800 000 heures de travail. À vitesse de croisière, nous en livrerons un tous les six mois jusqu’en 2030», précise le directeur du programme.

La Marine française a rejoint en septembre le programme belgo-néerlandais et devrait passer commande pour six navires. Elle a en revanche opté pour une «boîte à outils » de drones fournie par Thales, concurrent d’Exail. Naval Group dit avoir déjà reçu des marques d’intérêt de la part de plusieurs autres Marines, notamment celle de la Lituanie. Le groupe mise aussi sur le bouche-à-oreille, la Belgique, son premier client, étant le pays de l’Otan référent en matière de lutte contre les mines.

Couv 3725Vous lisez un article de L’Usine Nouvelle 3725 – Décembre 2023
Lire le sommaire

 

 

Sélectionné pour vous

Exploiter ou non les mines sous-marines, un dilemme mondial

La chronique a été générée du mieux possible. Dans la mesure où vous envisagez de mettre à disposition des informations supplémentaires à cet article sur le sujet « Pilote de Drone pour nouveaux points de vues » vous pouvez adresser un message aux contacts indiqués sur ce site web. comzy.fr est une plateforme numérique qui archive diverses actualités publiées sur le web dont le domaine de prédilection est « Pilote de Drone pour nouveaux points de vues ». Ce texte autour du thème « Pilote de Drone pour nouveaux points de vues » fut sélectionné sur le web par les spécialistes de la rédaction de comzy.fr. En consultant régulièrement nos pages de blog vous serez au courant des futures annonces.