Grand-Orly Seine Bièvre, terre d’industrie

, Grand-Orly Seine Bièvre, terre d’industrie

Cet article en accès libre vous permet de découvrir la pertinence et l’utilité du Nouvel Economiste. Votre inscription à l’essai 24h gratuit vous permettra d’accéder à l’ensemble des articles du site.

C’est le deuxième territoire industriel de la métropole, après l’établissement public territorial Paris Terres d’Envol (huit villes du nord-est parisien). L’EPT Grand-Orly Seine Bièvre (GOSB), qui regroupe 24 villes dans le Val-de-Marne et dans l’Essonne, compte 21 500 établissements productifs, ce qui représente un tiers des établissements de son territoire, et 77 000 emplois (36 % du total). Il vient d’être à nouveau sélectionné parmi les 183 lauréats de la deuxième phase du programme “Territoires d’industrie” (2023-2027) et compte capitaliser sur ces atouts pour dynamiser son économie.

GPGP

Lancé par le gouvernement en 2018, “Territoires d’industrie” vise à faciliter la réindustrialisation de la France en soutenant les zones qui ont déjà une forte identité dans ce secteur et seront confrontées, dans les années à venir, à des enjeux majeurs de transformation. Dans chaque zone, l’objectif est de réunir pouvoirs publics et acteurs locaux afin de soutenir les initiatives locales portant sur l’innovation et la transition écologique.

Le foncier, une priorité

Lors de la première phase du programme, GOSB a bénéficié d’un soutien financier de près de 20 millions d’euros, qui ont profité à quelque 83 projets, comme celui d’Aerial Coboticus à Rungis, spécialiste en conception et fabrication de drones pour l’industrie, et celui d’Interstellar Lab à Ivry-sur-Seine, qui développe des serres avant-gardistes adaptées à la Terre comme à l’espace.

Pour la nouvelle édition, c’est une enveloppe de 100 millions qui s’ouvre en 2024 aux 183 territoires sélectionnés. Dans ce cadre, GOSB accordera une “attention particulière (…) aux actions liées à l’emploi et à la formation pour surmonter les obstacles au recrutement et développer les compétences indispensables à ces nouvelles dynamiques industrielles”, indique l’établissement territorial.

“Territoires d’industrie” facilite la réindustrialisation de la France en soutenant les zones qui ont déjà une forte identité dans ce secteur et seront confrontées à des enjeux majeurs de transformation.

Autre priorité, la recherche de foncier, avec l’ambition de rendre disponibles rapidement cinq sites stratégiques pour des projets majeurs. L’objectif pour ces sites est d’être sélectionnés dans le cadre des “50 sites clés en main France 2030” du gouvernement, ce qui permettra de répondre aux besoins de dépollution de terrains ou de darses, de réaménagement, de connexions fluviale et ferrée et d’amélioration de l’accessibilité.

GOSB est également candidat à l’appel à manifestation d’intérêt “rebond industriel”, afin de bénéficier d’un accompagnement et d’obtenir de nouveaux financements, à hauteur de 100 millions d’euros.

A. T.

La chronique a été générée du mieux possible. Dans la mesure où vous envisagez de mettre à disposition des informations supplémentaires à cet article sur le sujet « Pilote de Drone pour nouveaux points de vues » vous pouvez adresser un message aux contacts indiqués sur ce site web. comzy.fr est une plateforme numérique qui archive diverses actualités publiées sur le web dont le domaine de prédilection est « Pilote de Drone pour nouveaux points de vues ». Ce texte autour du thème « Pilote de Drone pour nouveaux points de vues » fut sélectionné sur le web par les spécialistes de la rédaction de comzy.fr. En consultant régulièrement nos pages de blog vous serez au courant des futures annonces.