Découvrez l’UX11, ce drone kamikaze tout juste commandé par la France pour aider l’Ukraine à frapper les lignes russes

, Découvrez l’UX11, ce drone kamikaze tout juste commandé par la France pour aider l’Ukraine à frapper les lignes russes
, Découvrez l’UX11, ce drone kamikaze tout juste commandé par la France pour aider l’Ukraine à frapper les lignes russes

© LIONEL BONAVENTURE / AFP – Deux modèles de drones présentés par Delair au ministre des Armées. A gauche le DT26E pour la reconnaissance, à droite le UX11 qui embarque une petite charge explosive.

En matière militaire, il faut savoir faire preuve d’adaptation. Jeudi 29 février, le ministre des Armées, Sébastien Lecornu, devait poser la première pierre à Bergerac de l’extension de l’usine d’Eurenco, le dernier fabricant de poudre à munition du pays. Un déplacement monté à la va-vite qui s’est heurté aux capacités d’accueil de l’entreprise de Dordogne. Tant pis pour le point d’étape sur la relocalisation des poudres, le ministre a tout de même décollé direction Labège en Haute-Garonne, pour la deuxième partie de son programme.

Sur place, il a visité l’unité de production de drones de l’équipementier Delair, qui s’est spécialisé dans ces petits engins volants pour le civil et le militaire. Et il a fait une annonce intéressante. « J’ai pris la décision de commander 2 000 munitions télé opérées (MTO), autant pour les besoins de l’armée française que pour l’Ukraine », a-t-il confié dans la banlieue de Toulouse (sud-ouest). Pour le ministre, les drones kamikazes sont « absolument fondamentaux dans la conduite des opérations » et vont pouvoir constituer un « complément du canon Caesar en matière d’artillerie ».

La suite sous cette publicité

Publicité

La suite sous cette publicité

Publicité

« Cette commande est un game changer  » pour le ministre

Sur ce lot de 2000 unités, censé être livré en 2024-2025 par deux consortiums rassemblant à chaque fois un droniste et un spécialiste de pyrotechnie (Delair et Nexter d’un côté, Novadem et le missilier MBDA de l’autre), une centaine d’exemplaires sera donnée « d’ici l’été » 2024 aux forces de Kiev qui, à défaut d’avoir suffisamment d’obus pour frapper en profondeur dans les lignes russes, pourront utiliser ces quelques drones pour mener des opérations ciblées.

En effet, Kiev a recours à grande échelle aux drones chargés d’explosifs, pour l’essentiel des petites machines civiles bricolées et emportant caméra et/ou explosifs. Pour l’entourage du ministre, « cette commande est un game changer pour continuer d’inscrire l’aide française dans la dynamique de l’artillerie pour tenir la ligne de front : soit en contre-offensive, soit en défensive. Ces MTO sont fondamentales dans la conduite des opérations ».

[embedded content]

Pour ce qui est du gros de la commande, à savoir du matériel pour les forces françaises, ces drones kamikazes visent à « participer à un effort de rattrapage important pour nos armées », a indiqué le ministre lors de son déplacement, car la France est très peu dotée de ce type de matériel, produit en masse en Turquie ou en Iran. Pour l’industriel, c’est aussi l’occasion d’améliorer encore davantage son produit phare, le drone UX-11.

La suite sous cette publicité

Publicité

Celui-ci pèse 1,4 kg et peut voler pendant 1 h 20 jusqu’à 25 kilomètres en emportant une charge de quelques centaines de grammes. Les Ukrainiens, qui disposent déjà d’un jeu d’une centaine d’exemplaires dédiées à des missions de reconnaissance, se seraient montrés très satisfaits des performances du modèle Delair en termes de résistance au brouillage GPS, massivement utilisé par les forces russes.

Cette commande s’inscrit dans le cadre du projet baptisé Colibri, dont l’objectif est de développer à grande échelle un drone kamikaze pouvant évoluer dans un rayon de cinq kilomètres pour un coût unitaire qui serait inférieur à 20 000 euros. Soit la même gamme de prix que les Shahed iranien (coût entre 10 000 et 20 000 dollars) qui pullulent au dessus des lignes de défense ukrainiennes.

Recevez nos dernières news Chaque matin, les infos à retenir sur les marchés financiers.

La chronique a été générée du mieux possible. Dans la mesure où vous envisagez de mettre à disposition des informations supplémentaires à cet article sur le sujet « Pilote de Drone pour nouveaux points de vues » vous pouvez adresser un message aux contacts indiqués sur ce site web. comzy.fr est une plateforme numérique qui archive diverses actualités publiées sur le web dont le domaine de prédilection est « Pilote de Drone pour nouveaux points de vues ». Ce texte autour du thème « Pilote de Drone pour nouveaux points de vues » fut sélectionné sur le web par les spécialistes de la rédaction de comzy.fr. En consultant régulièrement nos pages de blog vous serez au courant des futures annonces.